Rappelez vous dans mon article du 20 janvier. Je vous ais présenté deux flûtistes MATHIEU SCHNEIDER et DIMITRI VECCHI qui se partageaient à deux le doigté et le soufle sur une flûte traversière. Je vous présente maintenant deux autres flûtiste s’attaquant de la même manière à la célèbre Badinerie de Bach. Ariel Zuckermann manipule les clefs tandis que Eyal Ein-Habar est à l’embouchure lors d’un concert à Tel Aviv en 2005 (d’après l’auteur de la publie).